Relations Sociales

On dit bien souvent que «les entreprises ont les syndicats qu'elles méritent»... En effet, l'interaction du jeu des acteurs sociaux peut aboutir à des tensions destructrices de la performance globale ou au contraire créer une dynamique créatrice de valeurs, selon la capacité du management à pratiquer un dialogue régulier, ouvert, le plus en amont possible et seul de nature à créer un climat de confiance entre ce qu'il est convenu d'appeler les «partenaires». Plus le temps consacré, y compris avec l'aide d'experts extérieurs, à la problématique d'une situation est important plus on a de probabilités de parvenir à des convergences sur le diagnostic et plus on a de chances d'aboutir aussi à des rapprochements de points de vue sur les solutions possibles. Pour autant, il faut être attentif aux déséquilibres en matière d'information que de telles pratiques peuvent créer pour la hiérarchie de contact informée trop souvent de ce qui se dit, se passe ou se décide au «siège» par des délègués qui y vont bien plus souvent qu'elle !


Exemples de réalisation _______________________


Signature d'un accord sur l'information en cas de changements organisationnels ayant permis d'assurer un accompagnement social sans heurts de tous les projets importants de réorganisation dans un grand groupe industriel...
Création d'une «instance de dialogue stratégique», en amont de la restructuration d’un groupe, à laquelle participaient les coordonnateurs syndicaux et le secrétaire du Comité Européen ayant permis la cession en «douceur» de business importants.
Conduite au nom du Medef de la délibération sociale interprofessionnelle sur la politique économique et industrielle aboutissant en 2011 à la publication d'un texte commun appelé «Une approche de la compétitivité française».